Le régulateur va dans le mur / Financial regulation hits the wall

Interview dans Challenges, 28/10/2011. Lire l’interview ici.

Dans cette interview, publiée à la suite du colloque “Normes financières et régulation”, je rappelle les conclusions de ce colloque : les règles d’évaluation des risques financiers reposent sur une mauvaise appréhension de l’incertitude économique et financière qui pénalise l’économie réelle.

chapo Napo

J’utilise l’image des chapeaux de Napoléon et d’Arlequin pour illustrer de manière intuitive la différence entre les deux représentations de l’incertitude. Le chapeau de Napoléon symbolise la loi de Laplace-Gauss, ou deuxième loi de Laplace : non seulement la forme de la loi mais encore l’idée d’un “contrôle impérial” des variations financières.

 

 

arlequin2Tandis que le chapeau d’Arlequin symbolise la première loi de Laplace : non seulement la forme de la loi mais aussi un caractère plus “sauteur” que Napoléon dans la dynamique boursière. Précisément un aspect bien plus adapté aux sautes brusques et imprévisibles des marchés que l’idée d’une normativité rigide exprimée par le rouleau compresseur napoléonien.

Cette métaphore sera publiée en 2015 sous le titre “Napoléon et Arlequin“. Les lois de Laplace et leurs conséquences mathématiques et financières pour la gestion des risques sont systématiquement explorées dans Risques financiers extrêmes et allocation d’actifs au chapitre 5, “Lois et processus de Laplace”.

 

Dans l’interview, je dis que pour détecter les dangers financiers, il faut mettre en place une autre vision du risque. Il n’y a pas de réponse toute prête en 2011, mais un chantier à ouvrir.

 

[mise à jour / update : 14/02/2016]

 


Christian Walter

Actuaire agrégé, chercheur en philosophie et sciences sociales, spécialiste de la finance / Fully qualified actuary, my research activities relate to financial modelling, history of financial thought, epistemology of finance and ethics of finance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.