L’argent au cinéma / Finance through Films

 

*English below*

 

 

Aujourd’hui, qui ne s’est pas trouvé confronté au problème de l’argent ? Quoi de plus emblématiquement énigmatique et éthiquement problématique, avec tout son cortège d’émotions positives ou négatives, que la question de l’argent, dans une société où se mélangent grande richesse et grande pauvreté, inégalités extrêmes et injustice sociale etc. Le cinéma pourrait-il nous aider à redéfinir notre rapport à l’argent ? A opérer une conversion sur l’argent ?

Le cinéma peut-il nous dire quelque chose sur l’argent ? Et nous le dire autrement que les innombrables romans ou livres qui traitent déjà de ce thème, ou encore les savants travaux de la philosophie de l’argent, sans parler des discours sans fin des religions ou des morales laïques ? On fait le pari de donner à cette question une réponse positive.

Comme l’indique la présentation du livre de Constantin Parvulescu, Global Finance on Screen. From Wall Street to Side Street (Routledge, 2018) l’analyse des films sur la finance “révèle et évalue la capacité du cinéma à documenter les cultures financières, à refléter les transformations économiques, culturelles et politiques liées à la financiarisation, à indiquer les conséquences aliénantes et exploitantes du rôle croissant joué par les services financiers dans l’économie mondiale, à mobiliser l’action sociale contre les excès de la finance, ainsi qu’à diffuser la finance et la mythologie capitaliste”.

 

Today, who has not been facing the problem of money? What could be more emblematically enigmatic and ethically difficult, with all its positive or negative emotions, than the issue of money, in a society where great wealth and great poverty, extreme inequality and social injustice, etc. are intertwined? Could cinema help us change our attitude to money? To effect a transformation about money?

Can the cinema reveal something about money? And can it explain it in a different way than the myriad of novels and books that already deal with this topic, or the scholarly works of the philosophy of money, not to mention the endless arguments of religions or the secular morals? We challenge this question to a positive answer.

As stated in the presentation of Constantin Parvulescu’s book, Global Finance on Screen. From Wall Street to Side Street (Routledge, 2018) the analysis of finance films “reveal and evaluate the ability of film to document financial cultures; reflect economic, cultural and political transformations related to financialization; indicate the alienating and exploitative consequences of the growing role played by financial services in the global economy; mobilize social action against finance’s excesses; as well as spread finance and capitalist mythology”.

In this sense, finance films can be considered as teaching tools.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search